Clara Inglese, une artiste où les lettres et l’Art vocal s’entremêlent joyeusement et dont l’enthousiasme et le talent devraient convaincre tout un chacun de l’universalité de l’Art vocal.
Laurent Graulus (« Puisque vous avez du talent », Musiq3)

Clara Inglese, soprano lyrique d’origine belgo-italienne, a été lauréate à plusieurs reprises des Jeunes Solistes (émissions RTBF, tournées en Belgique et en Israël) entre l’âge de 5 et 7 ans avec son premier instrument, la flûte à bec. Elle découvre ensuite le violon, qu’elle pratique une dizaine d’années, avant de se consacrer au chant dès l’âge de 16 ans. Malgré une enfance musicale, elle se tourne d’abord vers les lettres et obtient une licence et l’agrégation en langues et littératures romanes à l’Université catholique de Louvain. Elle entre ensuite au Conservatoire royal de Bruxelles où elle obtient un baccalauréat en chant lyrique, commence un Master au Conservatoire de Maastricht (Erasmus) et le finalise l’année suivante (2012) à l’Institut de Musique et de Pédagogie (Namur), avec la Plus Grande Distinction. Clara Inglese s’est par la suite perfectionnée dans le répertoire de l’opéra auprès de trois figures internationales du belcanto, qui ont accompagné et considérablement marqué son approche de l’art lyrique : Nelly Miricioiu, à Londres et à la Bel Canto Summer School (‘s Hertogenbosch), Renata Scotto, à l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia (Opera Studio) à Rome et Luciana Serra au Teatro delle Muse à Ancona, à la Cité Internationale des Arts à Paris et à l’Arte del Belcanto à Lugano.

Clara Inglese s’est déjà produite sur de nombreuses scènes telles que le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et la Salle Philharmonique de Liège, à Flagey, au Theater aan de Parade à ‘s-Hertogenbosch, à la Salle Colonne à Paris, à l’Auditorium Parco della Musica à Rome,… Elle a aussi prêté sa voix pour une série télévisée produite par la BBC, Parade’s End, sous la direction de Dirk Brossé. Elle a incarné à Bruxelles les rôles de Mabel (The Pirates of Penzance, de Gilbert and Sullivan), Bastienne (Bastien und Bastienne, de Mozart), Gretel (Hansel und Gretel, d’Humperdinck) et, à l’Opera Zuid de Maastricht, Thérèse (Les Mamelles de Tiresias, de Poulenc). Elle a interprété plusieurs cantates de Jean-Sébastien Bach au Festival Bach de Toul. Clara Inglese fait en outre partie de l’Ensemble des Solistes de l’Eglise Notre-Dame au Sablon et collabore régulièrement avec les organistes titulaires, Arnaud Van De Cauter, Benoît Mernier et Roland Servais. Elle est aussi invitée d’années en années à se produire au Music Village (célèbre Jazz Club au coeur de Bruxelles), où elle se distingue par son répertoire polyvalent, qui la porte à la rencontre de registres musicaux variés (« cabaret and art songs », music-hall, tangos classiques, zarzuelas,…).

Son bagage musical et sa passion pour le théâtre (qu’elle aborde guidée par l’actrice polonaise Ewa Benesz à travers l’expérience du Théâtre Laboratoire de Jerzy Grotowski), l’amène naturellement à s’investir dans la création contemporaine. Elle a donné plusieurs premières mondiales du compositeur belge Adrien Tsilogiannis dont Ophélie (sur le poème d’Arthur Rimbaud), en 2014 au Musée des Instruments de Musique (MIM, Bruxelles) dans le cadre d’un récital inédit construit autour du personnage d’Ophélie (Hamlet, Shakespeare), qui a par la suite été sélectionné au Festival ProPulse 2016 (Flagey). Elle a participé à la création de Verlaine au secret, un opéra de chambre dans le cadre de « Mons 2015, capitale européenne de la culture », en interprétant le rôle de La Poésie aux côtés du comédien Frédéric Dussenne (co-production de Musiques Nouvelles et de l’Association Lettres en Voix). Son répertoire comprend également des pièces de John Tavener, André Prévin, David Amram, Bernard Foccroulle, Benoît Mernier, Viviane Mataigne, Baudouin de Jaer, Dirk Brossé, etc.

Clara Inglese, de par son parcours polyvalent et son goût prononcé pour la voix et les lettres assure la direction artistique de Lettres en Voix*, dont l’objectif est de mettre en lien l’art vocal et la littérature dans des activités de création, des stages et des conférences autour du phénomène de la voix. Depuis 2015, Clara Inglese participe à la coordination de la Journée Mondiale de la Voix que l’association Lettres en Voix relaye en Belgique francophone par des actions de sensibilisation (gestion et prévention de la voix) et des manifestations culturelles (concerts, lectures, etc). Elle collabore par ailleurs avec l’Association Charles Plisnier (pour la création et la promotion francophone) à la Maison de la Francité, participe à des communications dans le domaine de la littérature et écrit de la poésie à ses heures sauvées.

* Lettres en Voix est une association fondée en 2014 par Myriam Watthee-Delmotte (Professeur de littérature française à l’Université catholique de Louvain), Estelle Mathey (assistante et chercheuse en littérature française contemporaine à l’Université Catholique de Louvain) et Clara Inglese.