Comme les petites choses

Comme les petites choses
Elle vient se loger dans vos plis
Se retient se murmure et
virevolte à gorge déployée
Elle se cache comme les petites choses
aux confins des coeurs
et n’en revient jamais plus
Elle vous apprend la droiture et l’ivresse
Vous rapporte la mémoire
des petites choses
Vous dit sa tristesse et vous rend la vôtre
Vous baise les paupières
Y boit le sel
Déclame la mer et vos amours
Y plonge son chant
et n’en revient jamais plus
la voix du fado

.
C.I., Alfama, Lisbonne, mai 2016

.
Retour